SINGERIE

Prononciation : sin-je-rie
Nature : s. f.

1Grimaces, gestes, tours de malice.
Chaque jour nous apercevons Que tout est plein de singerie ; Et les singes et les guenons Font une grande confrérie , le Ballet des rues, 1647, dans Rev. de l'instr. publ. 22 févr. 1866
Il fit autour force grimaceries, Tours de souplesse et mille singeries , LA FONT. , Fabl. VI, 6
Après avoir passé plus d'une grosse demi-heure à se divertir de leur inquiétude, et à faire mille petites singeries qu'elle voyait bien ne pouvoir être plus mal placées , HAMILT. , Gramm. 4
2Agaceries, minauderies.
Et l'on fait mille petites singeries aux personnes, quand on les aime du bon du coeur , MOL. , D. Juan, II, 1
Si j'étais maître à danser, je ne ferais pas toutes les singeries de Marcel , J. J. ROUSS. , Ém. II
En donnant au bailli tantôt un coup de pied, tantôt un coup de bâton, et par d'autres singeries très agréables , LAHARPE , Cours de litt. t. IV, p. 491
3Imitation gauche ou ridicule.
La fricassée d'anges de Fragonard est une singerie de Boucher , DIDER. , Salon de 1767, Oeuv. t. XV, p. 24, dans POUGENS
Malheureusement, je remarque dans son style une singerie continuelle de ces trois plumes célèbres [Voltaire, Diderot et J. J. Rousseau] , GRIMM , Corresp. 2e part. t. I, p. 168
La plupart de nos poésies du jour, légères ou non légères, sont remplies de ces plates singeries d'un excellent original , LAHARPE , Correspond. t. II, p. 181
4Manières hypocrites.
Celui-ci [le P. Tellier] avait fait toutes les mines, pour ne pas dire les singeries d'un homme qui redoutait cette place [confesseur du roi] , SAINT-SIMON , 217, 180
Les enfants ont une sagacité singulière pour démêler, à travers toutes les singeries de la décence, les mauvaises moeurs qu'elle couvre , J. J. ROUSS. , Ém. IV
Une longue et habituelle singerie de bravoure lui avait imposé , DIDER. , le Neveu de Rameau.
Va, dans le siècle du bon ton Les moeurs sont une singerie , DORAT , cité dans LA HARPE, Correspond. t. III, p. 17
5Réunion de singes.
Le vaisseau heurte un roc et se brise à leurs yeux, Et la mer abîma toute la singerie , LA MOTTE , Fabl. II, 6 Ménagerie de singes.
L'aménagement de la singerie du jardin d'acclimatation , Journ. offic. 17 nov. 1869, p. 1476, 3e col.
6Tableau, estampe représentant des singes en costume d'homme et dans différentes actions de la vie humaine. La singerie de Teniers. XVe s.
Puis leur bailla ung petit singeot pour leur esbanoyer ; si ne pourriez croire les joyeuses cingeries qui furent entre les enfants et le cynge , Perceforest, t. VI, f° 109
Dames de pensée amoureuse Font faire mille singeries, Aux maris chere marmiteuse, Aux fringants mille fringueries , COQUILLE , Blason des armes et des dames.
XVIe s.
Et aultres pareilles singeries [tours de force] de quoy il vivoit , MONT. , I, 368
Je ne m'estonne plus de ceulx que les singeries d'Apollonius et de Mahumet embufflerent [séduisirent] , MONT. , IV, 161
Singer ; wallon, sîgreie ; on a dit singoiement, au XIIIe siècle, dans le même sens (DU CANGE, simiaticus).