SIMULATION

Prononciation : si-mu-la-sion ; en vers, de cinq syllabes
Nature : s. f.

Terme de jurisprudence. Action de simuler. Il y a bien de la simulation dans ce contrat. Il se dit aussi dans le langage ordinaire. La simulation d'une maladie.
Qu'en politique la dissimulation est permise, mais non pas la simulation , MARMONTEL , Oeuv. t. X, p. 434
XIVe s.
Se il est deceu par la simulacion et par la fittion de l'autre, adonques est-ce chose juste que il accuse celui qui l'a deceu , ORESME , Eth. 264
XVe s.
Luy sembloit encores qu'il useroit desdictes simulations, comme il avoit acoustumé , COMM. , IV, 6
XVIe s.
Si ne fut point une simulation , AMYOT , Lys. 51
Provenç. et espagn. simulacion ; ital. simulazione ; du lat. simulationem, de simulare, simuler.