SILLAGE

Prononciation : si-lla-j', ll mouillées, et non si-ya-j'
Nature : s. m.

1La vitesse absolue d'un navire. Quel sillage avez-vous ? Faire un bon sillage. Mesurer le sillage d'un bâtiment.
J'avais passé très près de la partie du sud sans sonder, pour ne pas ralentir le sillage de la frégate , LAPÉROUSE , Voy. t. II, p. 299, dans POUGENS Doubler le sillage d'un navire, aller une fois plus vite que lui. de marin. Il fait plus de remous que de sillage, il fait plus de bruit que de besogne.
2Trace que fait un bâtiment lorsqu'il navigue. Les vagues étaient trop hautes pour qu'on pût remarquer le sillage. Fig.
Elle [la lune] éclaire de loin la route des étoiles, Et leur sillage blanc dans l'océan d'azur , LAMART. , Harm. I, 10
Siller 1. Veine de prolongement d'une mine de houille en superficie ou en profondeur. Même radical que sillon.