SILHOUETTER

Prononciation : si-lou-è-té
Nature : v. a.

Néologisme. Dessiner en silhouette.
Ce n'est guère peint ; il y a des contours noirs, comme les lignes d'un dessin au crayon, pour silhouetter les formes... , BÜRGER , Salons de 1861 à 1868, t. II, p. 18 Fig.
Lui [Gavarni] et Balzac, ils se mirent à peindre et silhouetter dans tous les sens la société à tous ses étages, le monde, le demi-monde et toutes les espèces de mondes , SAINTE-BEUVE , Nouveaux lundis, t. VI (Gavarni, I).
V. réfl. Se silhouetter, paraître en silhouette.
Le fond occupant toute la toile était un pan de mur rosâtre, sur lequel se silhouettaient les instruments et ustensiles de la ferme, des coqs et des canards... , SAINTE-BEUVE , ib. p. 247