SESSION

Prononciation : sè-sion ; en vers, de trois syllabes
Nature : s. f.

1Temps pendant lequel un corps délibérant est assemblé. La clôture, l'ouverture de la session. 2Temps pendant lequel un tribunal non permanent est assemblé. La session de la cour d'assises. Il ne sera jugé qu'à la prochaine session. 3Séance d'un concile. La première, la seconde session.
Le concile [de Constance], en la session XV, condamna la proposition de Jean Petit [apologiste du meurtre des tyrans] , Anti-Cotton, I L'article qui renferme les décisions publiées dans la séance du concile.
XIIe s.
Parmi lo plorement est demostreie la pieteiz, et la discretion parmi lo dechirement des vestures, et la humiliteit parmi la session , Job, p. 454
XVIe s.
Mes beaux amis, quelle est l'occasion De ceste vostre estrange session [manière d'être assis] ? , AMYOT , Comm. lire les poët. 22
Lat. sessionem, de sedere (voy. SEOIR 1). SESSION. Ajoutez : 4Position de celui qui est assis.
Si, pendant le jour, un repos plus long lui est nécessaire, il ne s'y livre jamais que dans l'attitude de la session , BRILLAT-SAVARIN , Physiol. du goût, Méd. X C'est le premier sens du latin sessio, et ce sens semble bon à garder en français.