SERPENTIN

Prononciation : sèr-pan-tin
Nature : s. m.

1Anciennement, nom du chien de l'arquebuse à mèche. Canon supprimé en 1572, dont le boulet pesait vingt-quatre livres. 2Tuyau qui descend en spirale ou en serpentant depuis le chapiteau de l'alambic jusqu'au récipient ; il est destiné à condenser les vapeurs, et est maintenu froid par l'eau froide dont on l'entoure. 3Se dit d'un appareil récent pour empêcher les cheminées de fumer. 4Terme de minéralogie. Roche dure nommée aussi porphyre et ophite. XVIe s.
Gros serpentins et aultre artillerie , J. MAROT , V, 22
Serpentin 1.