SERFOUIR

Prononciation : sèr-fou-ir
Nature : v. a.

Terme de jardinage. Serfouir une plante, lui donner un léger labour avec la serfouette. XIIIe s.
Avant que Jupiter venist, N'ert hons qui charue tenist ; Nus [nul] n'avoit onques champ aré, Ne cerfoï, ne reparé , la Rose, 20322
XIVe s.
Si tost que les feves ont six fueilles, l'en les doit seurfouir , Ménagier, II, 2
XVIe s.
La terre de vos laictues sera ramolie avec un peu d'eau, advenant que, par trop de secheresse, elle soit reduicte en poussiere, l'arrousant doucement par dessus, et après la serfouant de mesme , O. DE SERRES , 514
L'ancienne orthographe est cerfoir, et paraît indiquer le lat. circumfodere, fouir autour. Scheler y voit une altération du provenç. sosfoir, qui est le lat. subfodere, ou une contraction de serpe-fouir.