SEPTUOR

Prononciation : sè-ptu-or
Nature : s. m.

Terme de musique. Morceau pour sept voix ou pour sept instruments ; quand on parle d'instruments, on compte toutes les parties ; quand le septuor est pour les voix, on ne compte que les voix, on ne compte pas les accompagnements. Le septuor vocal des Huguenots, de Meyerbeer. Le septuor instrumental de Hummel, pour piano, flûte, clarinette, cor, alto, violoncelle, basse et contre-basse. Le septuor de Beethoven, pour clarinette, cor, basson, violon, alto, basse et contre-basse.
Le fameux septuor du Roi Théodore [opéra de Paisiello] fut un pas immense dans l'art de jeter de l'intérêt sur les scènes lyriques à personnages nombreux , FÉTIS , la Musique, XI, 18
Mot formé de septem, sept, avec la finale de quatuor, parce que le quatuor, présentant l'harmonie complète, est le modèle de tous les morceaux où il y a un plus grand nombre de parties récitantes.