SENTENCIEUX, EUSE

Prononciation : san-tan-si-eû, eû-z'
Nature : adj.

1Qui contient des maximes, des sentences.
Le style de Térence est pur, sentencieux, mais un peu froid, comme César, qui excellait en tout, le lui a reproché , VOLT. , Vie de Molière.
Ces maximes ont contribué sans doute à rendre sentencieux le langage des habitants de la campagne , BARTHÉL. , Anach. ch. 12 On dit de même : phrase sentencieuse. Ton sentencieux, un ton de gravité affectée.
....Un ton sentencieux Cache leur nullité sous un air dédaigneux , GRESSET , Méchant, IV, 4
2Qui s'énonce ordinairement par maximes, par sentences. Un écrivain sentencieux.
Il est peu sentencieux, parce qu'il n'a pas à généraliser ses idées , J. J. ROUSS. , Ém. IV
Lent, posé, réfléchi, circonspect dans la conduite, froid dans ses manières, laconique et sentencieux dans les propos , J. J. ROUSS. , Confess. V
XIIIe s.
Mais Grammaire la contralie De ses auctors sentencieus , Bataille des sept arts
Lat. sententiosus, de sententia, sentence. On a dit aussi sentential, du lat. sententialis.