SENTE

Prononciation : san-t'
Nature : s. f.

Synonyme populaire de sentier.
On a cru que les feux [de l'Etna] s'ouvrirent en deux, et, se retirant de part et d'autre, laissèrent une sente à ces jeunes hommes de qui l'audace était à la vérité digne d'un bon événement , MALH. , le Traité des bienf. de Sénèque, III, 37
XIIe s.
Achimas s'en turnad, e curut par sentes e adrecement.... , Rois, p. 188
XIIIe s.
Lors m'en allai tout droit à destre, Par une petitete sente Pleine de fenoil et de mente , la Rose, 719
XVe s.
Quand il eust un petit chevauché, il ouit buscher au bois, si ferit son cheval des esperons, et vint cele part, droit à la sente du bois , FROISS. , II, III, 127
XVIe s.
Il ly a.... une sente fort estroite au long de l'eau, si mal aisée qu'à grand'peine.... , AMYOT , Flam. 4
Espagn. senda, du lat. semita. Il y a dans l'arabe samata, aller, semt, voie, chemin ; un mot sémitique aurait-il passé dans le latin ?