SEMBLANT

Prononciation : san-blan
Nature : s. m.

1En parlant des personnes, apparence.
Prendre le feint semblant d'un satyre sauvage , RÉGNIER , Élég. IV
Si vous ne l'aimez pas, faites-en le semblant , TRISTAN , Marianne, II, 1
Souvent un visage moqueur N'a que le beau semblant d'une mine hypocrite , CORN. , Mélite, III, 2
Et sur lui [un cheval difficile], quoique aux yeux il montrât beau semblant, Petit-Jean de Gaveau ne montait qu'en tremblant , MOL. , Fâch. II, 7
On devrait châtier sans pitié Ce commerce honteux de semblants d'amitié , MOL. , Mis. I, 1
Pour faire semblant d'assurance, Je veux chanter un peu d'ici , MOL. , Amph. I, 2
Je savais que, malgré tous les beaux semblants, il régnait contre moi dans tous les coeurs génevois une secrète jalousie qui n'attendait que l'occasion de s'assouvir , J. J. ROUSS. , Conf. X
J'ignorais que Mme Dupin, qui ne m'en a jamais fait le moindre semblant, fût si bien instruite , J. J. ROUSS. , ib. VIII
C'est lui [un démon] qui, le premier déguisant sa malice, D'un semblant de vertu sut habiller le vice , DELILLE , Parad. perdu, IV Fig.
Je ne les puis fermer [mes mains malades] qu'autant qu'il faut pour tenir une plume ; le dedans ne fait aucun semblant de vouloir se désenfler , SÉV. , 4 juin 1676
2Faire semblant, avoir l'air.
Je vous avoue que je sens fort cette joie, sans en faire semblant , SÉV. , 491 Faire semblant de, avec un infinitif.
J'aimais mieux faire semblant d'entrer dans son opinion , BALZ. , Liv. VI, lett. 3
Il est bon quelquefois de ne point faire semblant d'entendre les choses qu'on n'entend que trop bien , MOL. , Am. méd. I, 5
L'on ne peut presque faire semblant d'aimer que l'on ne soit bien près d'être amant.... car il faut avoir l'esprit et les pensées de l'amour pour le semblant , PASC. , Pass. de l'amour.
On fait semblant d'aimer le roi, et on n'aime que les richesses qu'il donne , FÉN. , Tél. II
Après cela paraîtront des Iroquois, en mangeant tout vif quelque prisonnier de guerre, qui fera semblant de ne s'en pas soucier , FONT. , Mond. 1er soir.
On ne faisait semblant d'aimer Catilina [de Crébillon] que pour me faire enrager , VOLT. , Lett. d'Argental, 1 févr. 1762
Si je voulais, je ferais semblant de ne pas vous entendre ou de ne pas vous croire ; mais je ne fais jamais semblant , MARMONTEL , Cont. mor. Connaiss.
Faire semblant que, avec l'indicatif.
Profitons de la leçon, si nous pouvons, sans faire semblant qu'on parle à nous , MOL. , Critique, 7
L'archevêque, dans cet embarras, crut devoir prendre le parti de ne point répondre à cette requête, et il fit semblant qu'il ne l'avait point reçue , RAC. , Hist. de Port-Royal, 2e part.
3Ne faire semblant de rien, feindre l'indifférence, l'ignorance, de manière à détourner l'attention.
Mon grand-père ne fit aucun semblant de rien ; mais un moment après il demanda la permission de sortir , SAINT-SIMON , 50, 118
Elle va venir sans faire semblant de rien ; pour lors vous l'aborderez, vous, en faisant semblant de rien ; elle vous écoutera faisant semblant de rien ; voilà comme se font les mariages des Tuileries , REGNARD , Attends-moi s. l'orme, 9
Si on siffle [la tragédie du Triumvirat que Voltaire donnait sous un nom supposé], mes anges [M. et Mme d'Argental] ne feront semblant de rien ; quoi qu'il arrive, c'est un amusement sûr pour eux, et c'est tout ce que je prétendais , VOLT. , Lett. d'Argental, 1er août 1763
4Faux semblant, apparence trompeuse.
D'un faux semblant mon esprit abusé , CORN. , Cinna, III, 4
Et sous un faux semblant d'un peu d'humanité , CORN. , Perthar. V, 3
Tout cela n'était qu'un faux semblant , BOSSUET , Var. 15
XIe s.
Si voil [je veux] vedeir alques de sun semblant [de sa contenance] , Ch. de Rol. XI
XIIe s.
Si com la fausse gent vaine Qui font semblant sans talent [passion] , Couci, IV
El mont [monde] n'a [il n'y a], voir, si cruel traïson C'un bel semblant et corage felon , ID. , IX
Grant pechié fait qui son honme veut prendre Par biau senblant monstrer, tant que bien tient , ib. XX
De leur seigneur aidier [ils] firent semblant mauvais , Sax. X
Car felenesse gent a mult à guverner, E pur ço li covient mult fier semblant mustrer , Th. le mart. 107
E ad fait bel semblant pur les suens esbaudir , ib. 47
XIIIe s.
Ce est Dieux qui fait semblant que il dorme , Psautier, f° 51
Sachiés que moult de mes gens me mostrent grant semblant d'amor, qui ne m'aiment mie , VILLEH. , LXXXVIII
Quant il le vit, s'aperçut bien Que Renart i entent engien, Mes il n'en fet semblant ne chiere , Ren. 2013
Lors s'est Dangier en piés dreciés ; Semblant fet d'estre correciés , la Rose, 3766
À tex manieres de gent [les méchants] doit [le bailli] monstrer semblant de cruauté et de felonie et de force de justice , BEAUMANOIR , I. 4
XIVe s.
Chando ne fit semblant du horion qu'il sent, Ains escrioit en haut : or avant, bonne gent , Guesclin. 19226
XVe s.
Mais ma bouche fait semblant Qu'elle rie, Quant maintes fois je sens mon cueur plourer , CH. D'ORL. , Bal. 20
XVIe s.
Grippeminaud, faisant semblant n'entendre ce propos, s'adresse à Panurge, disant.... , RAB. , Pant. V, 13
Eux non seulement se taisans et faisans semblant de rien, mais.... , CALVIN , Instit. 919
Lors qu'il fera trop de chaud ou trop de froid, ou qu'il fera semblant de pleuvoir.... , O. DE SERRES , 292
Romulus l'inhuma fort honorablement, mais au reste il ne monstra aucun semblant de vouloir venger sa mort , AMYOT , Rom. 36
Neoptolemus, oultre plusieurs aultres honneurs et semblanz d'amitié qu'il feit à Pyrrhus, lui donna deux paires de boeufs à la bourer , AMYOT , Pyrrhus, 9
Sembler ; Berry, semblant, ressemblance, à mon semblant, à mon avis ; wallon, sônan ; provenç. semblant, semlant ; espagn. semblante ; ital. sembiante.