SEMBLABLEMENT

Prononciation : san-bla-ble-man
Nature : adj.

D'une manière semblable, autant, autant que, pareillement.
Deux hommes que nous supposerons semblablement organisés , BUFF. , Disc. nat. anim. Oeuv. t. V, p. 310
Toutes les fois que la raison doublée augmente ou diminue, la raison simple augmente ou diminue semblablement, et par conséquent le moyen terme est changé , J. J. ROUSS. , Contr. soc. III, 1
XIVe s.
Semblablement appartient-il à autre philosophie de terminer et traitter l'oppinion des ydées , ORESME , Éth. VII [12].
XVe s.
....Et que semblablement feroient tous les autres princes de France.... , COMM. , I, 2
Lesquels compaignons, pour assavanter les autres où ils estoient, semblablement [en même temps] sifflerent , DU CANGE , simultim.
Semblablement, où est la royne Qui commanda que Buridan Fut jetté en ung sac en Seine ? , VILLON , Ballade des Dames du temps jadis.
XVIe s.
Plusieurs de ses parents avoient semblablement perdu la veuë , AMYOT , Timol. 49
Semblable, et le suffixe ment ; provenç. semblablament.