SECRET

Prononciation : se-krè ; le t se lie ; un se-krè-t absolu ; au pluriel, l's se lie : des se-krè-z étranges ; secrets
Nature : s. m.

1Ce qui doit être tenu secret ; ce qui ne doit être dit à personne.
Celui à qui vous dites votre secret, devient maître de votre liberté , LAROCHEFOUC. , Mém. 41
Rien ne pèse tant qu'un secret : Le porter loin est difficile aux dames : Et je sais même sur ce fait Bon nombre d'hommes qui sont femmes , LA FONT. , Fabl. VIII, 6
Sans cesse il a, tout bas, pour rompre l'entretien, Un secret à vous dire, et ce secret n'est rien , MOL. , Mis. II, 5
C'était un secret que j'ai forcé , SÉV. , 193
Ma belle-fille est charmée de tout ce que vous dites d'elle, dont je ne lui fais point un secret , SÉV. , 602
Qu'un secret à garder est un pesant fardeau ! , TH. CORN. , Feint astrol. I, 3
Je ne suis pas un historien qui doit vous développer le secret des cabinets, ni l'ordre des batailles, ni les intérêts des partios , BOSSUET , Reine d'Anglet.
Pendant qu'il tirait le secret du fond des coeurs, il ne disait, maître de lui-même, que ce qu'il voulait , BOSSUET , le Tellier.
Avez-vous un secret important, versez-le hardiment dans ce noble coeur , BOSSUET , Louis de Bourbon.
Un secret échappé ne se rappelle plus , QUIN. , Agripp. IV, 3
Il n'est point de secrets que le temps ne révèle , RAC. , Brit. IV, 4
L'amour le plus discret Laisse par quelque marque échapper son secret , RAC. , Bajaz. III, 8
Un homme est plus fidèle au secret d'autrui qu'au sien propre ; une femme au contraire garde mieux son secret que celui d'autrui , LA BRUY. , III
Ils peuvent en abuser, et vous tenir ensuite malgré vous par votre secret, chaîne plus difficile à rompre que toutes les chaînes de fer , FÉN. , Tél. XXIV
Trop et trop peu de secret sur nos affaires témoigne également une âme faible , VAUVENARGUES. , Réfl. et max. 104
Il n'est pas permis de s'emparer d'un secret qui ne nous est pas confié ; il est souvent plus criminel de surprendre à un homme ses pensées que son argent , VOLT. , Dict. phil. Poste.
Surtout de vos secrets soyez toujours le maître ; Qui dit celui d'autrui doit passer pour un traître ; Qui dit le sien, mon fils, passe ici pour un sot , VOLT. , Indiscr. I, 1
Les âmes généreuses Respectent le secret des âmes malheureuses , DELILLE , Imag. VIII
Avouer qu'on sait un secret, c'est toujours le trahir à moitié, et souvent le découvrir tout à fait , GENLIS , Ad. et Th. t. I, p. 422, dans POUGENS Demi-secret, secret à moitié révélé, deviné ou surpris.
Ce que j'avais confié à M. de M*** me revenait par ce demi-secret qui est pire qu'une divulgation entière , FÉNEL. , dans le Dict. de DOCHEZ.
N'avoir point de secret pour quelqu'un, ne lui rien cacher.
Je n'ai point de secret pour vous, sachez donc que je suis amoureux , CAMPISTRON , l'Amante amant, II, 2
C'est mon secret, se dit à une personne pour refuser de lui donner connaissance d'une chose. Avoir le secret de quelqu'un, savoir son secret.
Vous avez mon secret, j'ai pénétré le vôtre , RAC. , Mithr. I, 5
Ce ministre a le secret de telle négociation, ou, absolument, il a le secret, il est le seul des ministres employés dans cette négociation qui connaisse les véritables intentions du prince. Avoir le secret d'une chose, en connaître le motif, la raison.
Mais qu'était-ce donc que ces sacrifices que les gentils offraient dans tous les temples ? Porphyre en avait trouvé le secret , BOSSUET , Hist. II, 12
C'est le secret de Polichinelle, de la comédie, c'est su de tout le monde.
Puisque je suis à présent enfoncé dans l'historique, permettez-moi de vous demander simplement le secret de l'État, qui est le secret de la comédie ; les Espagnols cèdent-ils bien réellement la Floride ? , VOLT. , Lett. d'Argental, 21 nov. 1762
Être du secret, dans le secret, avoir part à quelque dessein caché.
Qui diable est-ce donc qu'on trompe ici ? tout le monde est dans le secret ! , BEAUMARCH. , Barb. de Sév. III, 11
2Il s'est dit quelquefois des mystères religieux des anciens.
Mais Cérès Éleusine et la bonne déesse Ont leurs secrets comme eux à Rome et dans la Grèce , CORN. , Poly. IV, 6
3Il s'est dit pour confidence.
Il faut que je vous envoie la lettre de M. Poussy ; ne le dites à personne, mais je veux bien vous faire ce secret dont vous n'abuserez pas.... , SÉV. , à Mme de Guitaut, 7 août 1693
En voici encore un autre ; c'est le jour des secrets, comme la journée des souhaits , SÉV. , 1er janv. 1676
4Lieu retiré, caché.
Il dort sous l'ombre dans le secret des roseaux et dans les lieux humides , SACI , Bible, Job, XL, 16
Ce bandeau dont il faut que je paraisse ornée.... Seule et dans le secret je le foule à mes pieds , RAC. , Esth. I, 4
Et Judith dans le secret de sa maison, et la veuve Anne dans le temple... , MASS. , Carême, Prière 1 Fig.
Il [Dieu] ne sort [par les miracles] du secret de la nature qui le couvre que pour exciter notre foi à le servir avec d'autant plus d'ardeur que nous le connaissons avec plus de certitude , PASC. , Lett. à Mlle de Roannez, 2
5Ce qu'il y a de caché dans certaines choses.
Des choses qui se passent dans un entier secret , PASC. , dans COUSIN
La mort a découvert le secret de ses affaires, et le public n'y a rien vu que de modéré , BOSSUET , le Tellier. Le secret des consciences, des coeurs, ce qu'il y a de plus caché dans les consciences, dans les coeurs.
Ne croyez pas que cette constance ait pu naître tout à coup entre les bras de la mort ; c'est le fruit des méditations et de la préparation de toute sa vie ; la mort révèle les secrets des coeurs , BOSSUET , le Tellier.
Dans le secret des coeurs, Osmin, n'as-tu rien lu ? , RAC. , Bajaz. I, 1
[elle] Dans le secret du coeur pourrait entretenir De ses honneurs passés l'importun souvenir , VOLT. , Scythes, I, 3
On dit en un sens analogue : le secret de soi-même.
Il est consolant de ne pas se reprocher une folle confiance, ou, si l'on peut s'en accuser, d'en rougir seule et dans le secret de soi-même , RICCOBONI , Oeuv. t. IV, p. 180, dans POUGENS
6Lieu séparé où on enferme le prisonnier, en ne lui laissant de communication qu'avec le geôlier. Le prisonnier est au secret.
Il fut arrêté par ordre de la cour, et conduit à la tour de Ségovie, où il fut mis au secret , LESAGE , Est. Gonz. 50
7Silence, discrétion sur une chose confiée.
Souvenez-vous que vous avez promis de me l'apprendre sur la foi du secret , BOURSAULT , Lett. nouv. t. II, p. 329, dans POUGENS
Pour faire garder le secret, on n'eut jamais besoin de supplices.... le secret se recommandait comme tout seul, et par sa propre importance , BOSSUET , Hist. III, 6
Je vous garderai le secret , BOSSUET , Lett. abb. 110
Tout dépend du secret et de la diligence , RAC. , Iphig. IV, 10
Des gens vous promettent le secret, et ils le révèlent eux-mêmes et à leur insu ; ils ne remuent pas les lèvres, et on les entend ; on lit sur leur front et dans leurs yeux ; on voit au travers de leurs poitrines ; ils sont transparents , LA BRUY. , V
Elle ne se fiait point encore assez à son secret pour lui confier ses desseins , FÉN. , Tél. VII
Beringhen était sur le pied qu'on pouvait se fier à son secret et à sa parole , SAINT-SIMON , 9, 105 Fig.
Commandez à vos yeux de garder le secret , RAC. , Andr. III, 1
Je vous dis cela dans le secret, sous le secret, en grand secret dans le dernier secret, je vous le confie à la condition de ne le dire, de ne le révéler à personne.
Ce domestique, nommé Timocrate, me vint dire un jour en grand secret qu'il avait découvert une affaire très dangereuse , FÉN. , Tél. XII
8Dans les arts, dans les sciences, moyen connu d'une seule personne ou de peu de personnes pour faire de certaines choses, pour produire de certains effets.
Quelques autres qui n'y entendent rien [à la médecine] que de la charlatanerie, des secrets et de la fourberie , GUI PATIN , Lett. t. II, p. 201
Vous m'avez enseigné la science terrible Des noirs enchantements qui font pâlir le jour ; Enseignez-moi, s'il est possible, Le secret d'éviter les charmes de l'amour , QUIN. , Amad. II, 2
Ce n'est que par hasard que son père et son aïeul [d'un charlatan], qui avaient le secret [de la panacée universelle], sont morts fort jeunes , LA BRUY. , XIV
Caretti, Italien à secrets qui avaient souvent réussi , SAINT-SIMON , 26, 43
Ce n'est pas que M. Fagon rejetât tout ce qui s'appelle secrets ; au contraire, il en a fait acheter plusieurs au roi ; mais il voulait qu'ils fussent véritablement secrets, c'est-à-dire inconnus jusque-là et d'une utilité constante , FONT. , Fagon.
Tout à coup initié dans les secrets de la chimie, ou plutôt dans une chimie qui faisait gloire de bannir les secrets , MAIRAN , Élog.
Lémery On était persuadé [à la Chine] qu'il y avait un secret pour rendre les hommes immortels , VOLT. , Moeurs, 155
Nous en serions encore à la recherche des arts les plus simples et les plus importants, si ceux qui les ont découverts en avaient toujours fait des secrets , DIDER. , Peinture en cire, Oeuv. t. XV, p. 329, dans POUGENS.
Il savait que les secrets des arts, dont une politique peu éclairée rend quelques nations si jalouses, ne sont jamais assez bien gardés pour que le mystère soit utile, et qu'ils servent bien moins à donner à un peuple une supériorité exclusive qu'à tenir la nation tout entière dans la dépendance de quelques artistes, et à opposer aux progrès de ces mêmes arts un obstacle presque insurmontable , CONDORCET , Maurepas. Dire son secret, faire connaître comment on s'y prend pour exécuter quelque chose.
Le divin architecte qui a bâti cet univers, n'a pas encore, que je sache, dit son secret à aucun de nous , VOLT. , Lett. au Pr. roy. de Pr. 26 août 1736
9Fig. Moyen de parvenir à une chose, d'y réussir.
Le secret que pratiquèrent les peuples de la Chine pour remédier au même désordre.... fut beaucoup plus gentil et industrieux , G. NAUDÉ , Cons. sur les coups d'État, II
Et s'il n'avait laissé dans de si dignes mains L'infaillible secret de vaincre les Romains , CORN. , Nicom. III, 2
Le secret d'entretenir toujours une passion, c'est de ne pas laisser naître aucun vide dans l'esprit, en l'obligeant de s'appliquer sans cesse à ce qui le touche si agréablement , PASC. , Pass. de l'amour.
Le secret [au théâtre] est d'abord de plaire et de toucher , BOILEAU , Art p. III
Elle avait trouvé le secret de contenter tout le monde , HAMILT. , Gramm. 10
Despréaux, entre autres conseils qu'il s'applaudissait d'avoir donnés à Racine, se vantait de lui avoir appris à faire toujours le second vers avant le premier ; c'était, selon lui, un des plus grands secrets de la poésie , D'ALEMB. , Éloges, Despréaux, note 11 Par antiphrase, trouver le secret, arriver à un résultat qu'on ne cherche ni ne désire. Il a trouvé le secret de se ruiner.
L'inquisition a trouvé le secret d'inspirer de la compassion pour les jésuites , VOLT. , Lett. Richelieu, 27 nov. 1761
10La partie la plus difficile et la plus essentielle d'un art, d'une science, etc. Les secrets de l'art d'écrire, de l'art de la guerre. Les secrets de la nature.
Il ne fallait qu'ouvrir l'entrée des affaires à un génie si perçant pour l'introduire bien avant dans les secrets de la politique , BOSSUET , le Tellier.
Lorsqu'on présenta à Voltaire Denys le Tyran, première et dernière tragédie de Marmontel, le vieux poëte dit : il ne fera jamais rien, il n'a pas le secret , DIDEROT , Salon de 1767, Oeuv. t. XIV, p. 209, dans POUGENS
On dit que c'est un métier [celui de courtisan] si difficile ! - Recevoir, prendre et demander, voilà le secret en trois mots , BEAUMARCH. , Mariage de Fig. II, 2
Galilée, qui fut persécuté par les hommes pour avoir découvert les secrets du ciel , STAËL , Corinne, XVIII, 3
Dans la composition, il [Hérodote] cherche, comme par instinct, le nombre et l'harmonie... mais, avec tout cela, il n'a su ce que c'était que le style soutenu et cet agencement des phrases et des mots qui fait du discours un tissu ; secret découvert par Lysias, mieux pratiqué encore depuis au temps de Philippe et d'Alexandre , P. L. COUR. , Trad. d'Hérod. préface. Le sens caché.
Le Saint-Esprit dit que Dieu oublie les péchés, qu'il ne les impute pas, qu'il les couvre ; il dit aussi qu'il les lave, qu'il les éloigne de nous et qu'il les efface ; pour entendre le secret de ces expressions... , BOSSUET , 4e sermon, Carême, pénitence, I
11Il se dit de certains ressorts particuliers qui servent à différents usages. Le secret d'un mécanisme, d'une serrure.
Il se doute qu'il y a un secret à une de mes boîtes ; il a offert dix guinées pour s'en assurer , RICCOBONI , Oeuv. t. I, p. 236, dans POUGENS
J'ouvre le secret qu'on a fait mettre à la porte de la rue , J. J. ROUSS. , Prom. 2 Fig. Le secret a joué, le moyen employé a réussi.
Cliton : Voyez, elle se rend Plus douce qu'une épouse, et plus souple qu'un gant. - Dorante : Le secret a joué , CORN. , Ment. IV, 6
12Cache pratiquée dans un coffre-fort, dans un secrétaire, dans un cabinet. 13Endroit d'un brûlot où se met le feu pour faire sauter ce brûlot, quand il est accroché à un bâtiment ennemi. S'est dit, dans la marine, de la lumière du canon sur laquelle on applique une plaque de plomb. 14Dans l'orgue, la caisse où l'on réserve le vent pour le distribuer suivant les besoins. 15Secret d'État, s'est dit pour coup d'État.
Les Florentins, en se réjouissant.... ne commirent pas un secret d'État, mais une action très blâmable et honteuse , G. NAUDÉ , Cons. sur les coups d'État, ch. 11, édit. de 1667, p. 109
16En secret, loc. adv. En particulier, sans témoin, d'une manière secrète.
Car tu ne seras point de ces jaloux affreux Qui, tandis qu'une épouse à leurs yeux se désole, Pensent toujours qu'un autre en secret la console , BOILEAU , Sat. X
La Métrie, dans ses préfaces, vante son extrême félicité d'être auprès d'un grand roi qui lui lit quelquefois ses vers, et en secret il pleure avec moi , VOLT. , Lett. Mme Denis, 2 sept. 1751
Je te dis, mais tout bas. heureux un peuple libre ! Je le suis en secret dans mon obscurité , VOLT. , Ép. à Horace. Fig. Dans le fond du coeur, en soi-même.
Quelque orgueil en secret dont s'aveugle un auteur, Il est fâcheux, grand roi, de se voir sans lecteur , BOILEAU , Épître I
XIIe s.
Lai ester les devins segrès, Pense de ce que faire dez , Brut, ms. f° 61, dans LACURNE
Si cum jo l'ai oïe [sa confession], e pluisur, en secrei , Th. le mart. 160
XIIIe s.
L'en le pert [l'amour] par orguel, par ire, Par reproiche, par reveler Les segrès qui font à celer , la Rose, 4952
Neïs [même] Tulles, qui mist grant cure En cerchier secrès d'escripture , ib. 5422
Et quiconques dit à sa fame Ses secrez, il en fait sa dame , ib. 16550
Sache que c'est moult plesant chose, Quant l'on a homme à qui l'on ose Son conseil dire et son segré , ib. 2725
Ysentruz, qui fu veve fame, Religieuse et bone dame, Fu avoec li cinq ans, ce croi, De son conseil, de son secroi , RUTEB. , II, 168
Mais Diex, à qui riens n'est celé, Cui tuit secré sont revelé , RUTEB. , Vie Ste Élisab. p. 183
XIVe s.
Nous avons entendu que plusieurs lettres prudens ont esté ou temps passé scellées de nostre secret [petit sceau pour les affaires secrètes], senz ce que elles aient esté veues ne examinées en la chancellerie ; nous avons ordené et ordenons que d'ores en avant aucunes lettres patentes ne soient scellées pour quelconque cause que ce soit dudit scel du secret, mais seulement lettres closes , DU CANGE , sigillum.
Lequel curé ou chappellain estoit au secret de sa messe , DU CANGE , secretum.
XVe s.
Chapponay tira à part le suppliant et lui dist à secret , DU CANGE , a secretis.
Le duc de Guyenne lui envoya ung homme de secret, lequel luy apporta.... , COMM. , III, 2
XVIe s.
Deceler un secret à quelqu'un , MONT. , I, 217
Je vous envoye ung acte fort ample, signé de ma main et scellé de mon secret [sceau secret], contenant l'asseurance que dessus , CARLOIX , IX, 2
....Par le secret des rivages , RONS. , 518
Je suis de son segret privé , PALSGR. , p. 424
C'est mon dernier amour qui tousjours gardera Le segret de mon coeur.... , AM. JAMYN , IV, Élégies
celui qui.... On ne doibt dire son secret à femme, fol et enfant , LEROUX DE LINCY , Prov. t. II, p. 361
Secret de deux secret de Dieu, secret de trois secret de tous , LEROUX DE LINCY , ib. p. 414
Provenç. secret ; espagn. et ital. secreto ; du lat. secretum (voy. SECRET 1).