SECONDEMENT

Prononciation : se-gon-de-man
Nature : adv.

En second lieu.
Les quiétistes, qui rendent premièrement dans certains états la passiveté perpétuelle ; qui la rendent secondement fort commune et fort aisée , BOSSUET , Etats d'orais. X, 14
XVIe s.
Secondement, comme ceulx que presse un furieux desir de guarison se laissent aller à toute sorte de conseils , MONT. , I, 196
Premierement.... segondement , BONIVARD , Advis et devis, p. 169
Seconde, et le suffixe ment. SECONDEMENT. - HIST. Ajoutez : XIVe s.
Si come apparoir pooit par le tesmoing du saing mis secundement oudit poinson par iceulz vergeurs (1377) , VARIN , Archives administr. de la ville de Reims, t. III, p. 439