SCYTHE

Prononciation : si-t'
Nature : s. m.

Nom de peuples errants dans le nord de l'Europe et de l'Asie. Fig. Homme barbare, grossier.
Les savants de delà les monts qui pensent que tous ceux qui ne sont pas Italiens sont Scythes , BALZ. , Lett. 15, liv. I
Il se dit aussi d'hommes indomptables.
Quelle résolution extraordinaire ! quels hommes ! ce sont des Scythes [paroles de Napoléon en voyant brûler Moscou, incendié par les Russes] , SÉGUR , Hist. de Nap. VIII, 6
On a tenté de ce mot diverses explications : le même que tschude, nom donné par les Slaves aux Finnois, d'après Schafarick, cité dans Grimm, Gesch. der deutsch. Spr. p. 220 ; l'ancien hautallem. skiutan, lancer la flèche, d'après Grimm, ib. Hérodote, IV, 6, nous apprend que les Scythes se nommaient eux-mêmes Scolotes.