SCORIFIER

Prononciation : sko-ri-fi-é
Nature : v. a.

1Réduire en scorie.
Dans les travaux en grand, on ne se sert que du plomb, qui, par la fusion, sépare de l'or toutes ces matières étrangères en les scorifiant , BUFF. , Min. t. IV, p. 259
2Se scorifier, v. réfl. Être réduit en scorie.
Le plomb, se scorifiant avec les autres métaux dont il s'est saisi, les sépare de l'or et de l'argent, les entraîne, ou plutôt les emporte et s'élève avec eux à la surface de la fonte , BUFF. , Min. t. V, p. 17 Fig.
Elle [l'expérience] devient la pierre de touche des théories, le creuset où se scorifiera tout ce qui est impur , SENNEBIER , Ess. art. d'observ. t. I, p. 377, dans POUGENS
Lat. scoria, scorie, et facere, faire.