scolarite

Prononciation : sko-la-ri-té
Nature : s. f.

1Ancien terme de jurisprudence. Droit de scolarité, le droit que les écoliers des universités avaient de réclamer les priviléges qui y étaient attachés. 2Aujourd'hui, cours d'études dans une institution d'enseignement. Une scolarité de quatre années est exigée pour être reçu docteur en médecine.
Le pétitionnaire ne demande pas que les conditions de la scolarité, avant et pendant les études médicales, soient modifiées , REVEIL , Rapport au sénat, Moniteur du 22 mai 1867, p. 608, 1re col.
XIVe s.
Jehan de Bouquetot estant à cause de son estude et scholarité.... en la protection et sauvegarde du roy , DU CANGE , scholaritas.
XVe s.
De l'abus des privileges de scolarité par ceux qui ne sont pas escoliers , GODEFROY , Observ. sur Charles VIII, p. 414, dans LACURNE