SCIEMMENT

Prononciation : si-a-man
Nature : adv.

Avec connaissance de ce que l'on fait, avec réflexion.
Celui qui ment sciemment en cet état [d'attrition, sans contrition], s'expose volontairement au péril moral de la damnation éternelle , SUAREZ , dans PASC. Prov. X
L'héritier qui s'est rendu coupable de recèle, ou qui a omis sciemment et de mauvaise foi de comprendre, dans l'inventaire, des effets de la succession, est déchu du bénéfice d'inventaire , Code Nap. art. 801
XVIe s.
Les autres disent que Ciceron sciemment ne feit pas semblant d'ouir ni de sçavoir les indices que l'on lui vint descouvrir contre lui [César, lors de la conspiration de Catilina] , AMYOT , Cic. 24
L'anc. adj. scient, du lat. scientem, sachant, et le suffixe ment ; provenç. scientment ; portug. et ital. scientemente.