SCHISTE

Prononciation : chi-st'
Nature : s. m.

Minéral de structure lamelleuse, formé principalement de silice, d'argile et de divers oxydes métalliques.
Schiste, dénomination banale de toutes les pierres qui ont une disposition à se séparer par feuillets , SAUSSURE , Voy. Alpes, t. I, p. 112
Les schistes ont la texture feuilletée, à feuillets droits ou courbes ; leur aspect est mat, ou faiblement luisant ; ils sont tous assez tendres pour se laisser rayer par le cuivre , A. BRONGNIART , Traité de min. t. I, p. 553
Les schistes forment une grande partie de la croûte du globe ; les montagnes schisteuses bordent en général les montagnes de granit, de gneiss et de micaschiste ; elles ont une forme arrondie, qui les fait aisément reconnaître , A. BRONGNIART , ib. t. I, p. 561 Schistes bitumineux, schistes argileux, imprégnés de matières bitumineuses et renfermant des débris organiques.
Du grec, coupé, fendu, du grec, fendre ; lat. scindere (voy. SCINDER). SCHISTE. Ajoutez : Huile de schiste, huile qu'on retire des schistes bitumineux.