SCHERZO

Prononciation : skèr-tzo
Nature : s. m.

Terme de musique. Morceau à trois temps des symphonies, quatuors, etc. qui a remplacé l'ancien menuet, mais avec un mouvement beaucoup plus rapide.
Le scherzo [de la symphonie en ut majeur de Beethoven] est le premier né de cette famille de charmants badinages [scherzi] dont Beethoven a inventé la forme, déterminé le mouvement, et qu'il a substitué dans presque toutes ses oeuvres instrumentales au menuet de Mozart et de Haydn , BERLIOZ , à travers chants, p. 18
Le troisième morceau [de la Symphonie héroïque] est intitulé scherzo, suivant l'usage ; le mot italien signifie jeu, badinage ; on ne voit pas trop, au premier coup d'oeil, comment un pareil genre de musique peut figurer dans cette composition épique ; il faut l'entendre pour le concevoir , BERLIOZ , ib. p. 22
Ital. scherzo, badinage, de l'all. Scherz, plaisanterie.