SAVOURER

Prononciation : sa-vou-ré
Nature : v. a.

1Goûter avec attention et avec plaisir. Savourez bien ce vin-là. Absolument.
Convives aimables, savourant avec une attention vraiment philosophique, et donnant à cette étude [la dégustation des mets] tout le temps qu'elle exige , BRILLAT-SAVARIN , Physiologie du goût. Médit. XXIX.
2Fig. Jouir d'une chose avec délices.
Les gens grossiers ne virent que les ordures [dans Rabelais], et les savourèrent , VOLT. , Dial. 10
Si je l'eusse pu savourer à mon gré, ce baiser.... , J. J. ROUSS. , Hél. I, 1
Enchantés du présent, calmes sur l'avenir, Savourant du passé l'aimable souvenir , ST-LAMB. , Sais. I
Il est des jours de paix, d'ivresse et de mystère Où notre coeur savoure un charme involontaire , V. HUGO , Odes, V, 10 Par antiphrase, il se dit des choses douloureuses, pénibles.
C'est brûler à petit feu, ce me semble, que de savourer ainsi dix ou douze jours une violente inquiétude , SÉV. , 14 août 1676
À qui des prêtres barbares font avec art savourer la mort , J. J. ROUSS. , Lett. à Voltaire, Corresp. t. III, p. 223, dans POUGENS.
[Le consul Brutus] Savourant de son coeur le glorieux tourment , A. CHÉN. , le Jeu de paume.
XIIIe s.
Les cinq sens dou cors, ce est dou veoir, de l'oïr, dou flairier, dou savourer et dou touchier , BRUN. LATINI , Trésor, p. 540
L'oudor des roses savourées, la Rose, 1738 L'en doit avoir le cuer à ce c'on prie et eure [orare] ; Car viande est perdue qui bien ne la saveure , J. DE MEUNG , Test. 1468
XVe s.
Entre vous, jeunes gens, qui ne connaissez le monde et qui pas ne pesez ni savourez les choses, exaulcez tantost une folie plus que un bien , FROISS. , III, IV, 15
XVIe s.
Le goust et savourer naturel est mué es icteriques, ausquels toutes choses semblent ameres , PARÉ , Introd. 21
Au semer des melons, aucuns ajoustent les bonnes senteurs et liqueurs, pour en odorer et savourer le fruit [rendre savoureux] , O. DE SERRES , 539
[Paroles d'un sauvage d'Amérique captif à ses tourmenteurs] : Vous ne recognoissez pas que la substance des membres de vos ancestres s'y tient encores [à mes membres] ; savourez les bien, vous y trouverez le goust de vostre propre chair , MONT. , I, 244
Les biens de la fortune, touts tels qu'ils sont, encores fault il avoir du sentiment pour les savourer , MONT. , I, 329
Provenç. saborar ; espagn. saborear ; ital. saporare ; du lat. saporare, donner du goût, de sapor, saveur.