SAVONNER

Prononciation : sa-vo-né
Nature : v. a.

1Nettoyer, blanchir avec du savon.
Mlle de la Saverne s'amusa à savonner son collet sale, et tint compagnie à son hôtesse , SCARR. , Rom. com. I, 5
2Savonner quelqu'un, lui frotter le menton de savon pour le raser. 3Fig. et populairement. Réprimander vivement.
Comment, Henri IV sauvé, lui qui était en péché mortel !... je vous réponds que Ribaudier et Cogé vous laveront la tête, et Christophe vous savonnera , VOLT. , Lett. Gaillard, 2 mars 1769
4Fig. Nettoyer le corps à l'intérieur.
Les eaux et la douche de Vichy m'ont si bien savonnée, que je crois n'avoir plus rien dans le corps , SÉV. , 1er juill. 1676
5Se savonner, v. réfl. En parlant des tissus, supporter le savonnage. Cette dentelle se savonne. XVIe s.
Elle avoit pris une petite fille pour lui aider à savonner le linge de la reine , MARG. , Nouv. LXI
Savon : wallon, savné.