SAVART

Prononciation : sa-var
Nature : s. m.

Nom, en Champagne, des terres crayeuses pauvres. XVe s.
Un roy est comme un jardinier qui a un bel et grand jardin plein de beaux arbres portans bons fruits ; s'ils sont bien labourés, ils apportent grands profits, et ne les doit pas laisser en friche, savart ou desert , DUCLOS , Preuves de Louis XI, p. 290, dans LACURNE
Bas-lat. savarda, dont on ignore l'origine. SAVART (sa-var), s. m.
Nom donné, dans l'Aisne, aux terres incultes , les Primes d'honneur, Paris, 1873, p. 63