SAUVE-L'HONNEUR

Prononciation : sô-ve-lo-neur
Nature : s. m.

Ce qui sert de consolation, ce qui masque, adoucit une disgrâce, en un mot ce qui sauve l'honneur.
Naples et Sicile, dont l'éloignement et le peu de revenu étaient plutôt un embarras et un sauve-l'honneur qu'un accroissement , SAINT-SIMON , 77, 252
Mme de Mailly cria tant auprès de Mme de Maintenon, qu'au bout d'une quinzaine on lui rendit quelques sauve-l'honneur , SAINT-SIMON , 319, 168
Sauver, le, et honneur.