SAUPOUDRAGE

Prononciation : sô-pou-dra-j'
Nature : s. m.

Action de saupoudrer.
La farine de seigle introduite dans Paris sert surtout à la fabrication du pain d'épices et au fleurage, c'est-à-dire au saupoudrage des panetons où l'on met la pâte au four ; cette opération a pour but de prévenir l'adhérence de la pâte , Journ. offic. 11 mai 1874, p. 3210, 1re col. Il faut renouveler le saupoudrage [de pyrèthre] pour atteindre les insectes au sortir de l'oeuf, le Nouvelliste d'Avranches, 9 janv. 1876.