SAUNIER

Prononciation : sô-nié ; l'r ne se lie jamais ; au pluriel, l's se lie. des sô-nié-z actifs
Nature : s. m.

1Ouvrier qui fait le sel. 2Colon partiaire cultivant les marais salants, Enquête sur les sels, t. Ier, p. 510. 3Celui qui débite, qui vend le sel. Celui qui transporte du sel, soit à dos de mulet, soit autrement, pour en trafiquer dans les campagnes où souvent on l'échange contre du grain. Se faire payer comme un saunier, se disait autrefois pour : se faire payer comptant, à la rigueur. 4Faux saunier, celui qui faisait la contre-bande du sel entre les différentes provinces de France et le vendait en fraude.
Les faux-sauniers à porte-col sans arme, condamnés pour la première fois en 200 livres d'amende , Ordonn. mai 1680
Déjà il [Alberoni] faisait filer secrètement dans le royaume quelques troupes déguisées en faux-sauniers, conduites par un nommé Colineri , VOLT. , Louis XV, 1
XIIIe s.
Sauniers et saunieres qui vendent sel à mines ou à buissiaus, à fenestres ou à estal.... , Liv. des mét. 297
Provenç. saliner, salinier ; espagn. salinero ; du lat. salinarius, de sal, sel.