SAUGRENU, UE

Prononciation : sô-gre-nu, nue
Nature : adj.

Terme familier. Absurde, ridicule.
Franchement, ces mots-là sont un peu saugrenus , BOURSAULT , Mots à la mode, sc. 15
Le comte : Savez-vous lire, docteur.... Barbe à l'eau ? - Bartholo : Autre question saugrenue , BEAUMARCH. , Barb. de Sév. II, 13
Est-ce qu'il vous a dit quelque chose de saugrenu ? , TH. LECLERCQ , Proverb. t. III, p. 286, dans POUGENS
Le Dictionnaire de l'Académie dit que saugrenu ne s'applique qu'aux choses. Cependant on le trouve, en parlant des personnes :
Eh ! oui, vous dis-je encor ; quel homme saugrenu ! , BRET , la Maison, II, 6
XVIe s.
Où diable avoit-il trouvé celui là [jurement] et autres que je nommerois plus saugreneux que ceux-là ? , BRANT. , Capit. franç. t. I
p. 102. J'en eusse allegué d'autres [contes] encore bien plus saugreneux et meilleurs , BRANT. , Dames gal. t. I, p. 296
Saugrenu , OUDIN , Curios. franç.
Sel greneux ou grenu, dit figurément pour salé, piquant, amusant et plus tard, inversement, absurde, ridicule.