SAUCISSON

Prononciation : sô-si-son
Nature : s. m.

1Sorte de grosse saucisse de très haut goût. Saucisson de Bologne, de Lyon. Saucisson cru. Saucisson cuit.
D'un saucisson à l'ail faisons provision , BARON , École des pères, IV, 3
Comptez, monsieur, que, tant que je vivrai, je serai fâché que les truites du lac de Genève soient si loin des saucissons de Bologne , VOLT. , Lett. Albergati, 1er mai 1761
2Terme d'artificier. Artifice de garniture qu'on place dans le pot de fusées volantes, afin de faire plus de bruit ; on le fabrique avec des bouts de cartouches tamponnés aux deux extrémités. Saucisson volant, sorte de pétard allongé pour contenir un peu de composition qui le fait pirouetter, et qui finit par le faire éclater. Saucisson luisant, saucisson ordinaire, enveloppé d'étoupes imbibées de pâte d'étoiles. 3Terme d'artillerie. Longue charge de poudre mise en rouleau dans de la toile goudronnée, qu'on attache à une fusée lente qui sert d'amorce pour faire jouer une mine. Fig.
La mine se chargeait sous leurs pieds [de Mme la Duchesse et des siens], sans qu'ils s'aperçussent que le feu était déjà au saucisson , SAINT-SIMON , 268, 129
4Terme de fortification. Faisceaux de brins de bois, cylindriques, réunis par des harts en bois ou en fil de fer, employés pour revêtir les batteries, les traverses. 5Saucissons ou turbans, nom que les droguistes et les épiciers donnent à la gomme gutte en rouleaux. XVIe s.
Un charnier tous-jours fourni de lard, de jambons, de saucissots , O. DE SERRES , 381
Saucisse. SAUCISSON. Ajoutez : 6Saucisson de ménage de Lyon, saucisson fait avec les déchets du saucisson de Lyon. Il ressemble à celui d'Arles, mais il est moins bon.