SAUCIER

Prononciation : sô-sié
Nature : s. m.

1Celui qui compose ou qui vend des sauces. Ce cuisinier est un excellent saucier.
Dans le moyen âge, l'office de saucier avait une certaine importance ; les attributions de cet officier domestique sont fixées par les ordonnances de l'hôtel ; il avait sous lui des clercs, varlets et galopins de saucerie , DE LABORDE , Émaux, p. 494
2Terme de marine. Morceau de bois creusé, dans lequel on fait porter le pied d'un étançon, pour l'empêcher de glisser. Massif de bois creusé placé sur les ponts pour recevoir le bout de la mèche d'un cabestan. Plaque de fer servant au même usage. XVe s.
[Hardy] s'addressa à ung des serviteurs du roy, ayant charge en sa cuisine de faire saulces, et auquel ledit Jehan Hardy avoir eu cognoissance, durant que ledit saulcier et Hardy avoient esté en l'hostel , JEAN DE TROYES , Chron. 1473
Sauce. SAUCIER. - HIST. Ajoutez : XIIIe s.
Le saussier, devers le roy, mangera à court et prendra le pain du sel , Ordonn. de Phil. le Bel, de 1285, dans H. MOISY, Noms de famille normands, p. 411