SASSER

Prononciation : sâ-sé
Nature : v. a.

1Passer au sas. Sasser de la farine. 2Fig. Discuter, examiner.
Il les compare, il en sasse et ressasse, pour ainsi dire, toutes les circonstances , MAIRAN , Éloges, Halley.
Quand on lui parle Bayle, il répond Saint-Évremond ; il sasse et ressasse ce dernier auteur, et n'en sort pas , STE-BEUVE , Nouv. Lundis, IX, 19
XIVe s.
Sechier au four, puis broyer et sasser , Ménagier, II, 5
XVe s.
Mais nous avons si bien sassé Le sang bieu, que tout est passé Gros et menu par l'estamyne , VILLON , Baillev. et Malepaie.
Sas, 1 2. SASSER (sâ-sé), v. a. Faire fonctionner le sas d'une écluse, faire passer un navire par le sas. à huit heures du soir, on a réussi à fermer la seconde porte du bassin, on a pu alors sasser, et les navires engagés sont revenus à flot, le Nouvelliste de l'arrond. d'Avranches, 5 nov. 1876.