SARRASIN

Prononciation : sa-ra-zin
Nature : s. m.

S'est dit, en général, durant le moyen âge, des peuples musulmans qui tenaient l'Espagne, la Sicile, la Syrie, l'Afrique. S'est dit quelquefois du style ogival. Tuiles sarrasines, se dit en Provence de larges tuiles que l'on croit remonter à l'époque où le pays était occupé par les Sarrasins.
Lettres de Sarrasin et aussi lettres de Damas, inscriptions arabes imitées de celles qui décoraient les étoffes et les vases de métal ou de faïence émaillés, venus d'Orient, mais imitées avec une si complète ignorance de la langue qu'elles ne conservent des caractères arabes que la forme rudimentaire et comme l'apparence , DE LABORDE , Émaux, p. 493

Oeuvre de Sarrasin se disait, au moyen âge, de tout ce qui avait un air oriental, y compris le grec ou, comme nous l'appelons, le byzantin , DE LABORDE , Émaux, p. 494
Arabe, scharkiin, oriental : les gens de l'Orient. 1. SARRASIN. Ajoutez : 2Nom, chez les ouvriers typographes, de ceux qui refusent d'être de la société qu'ils ont formée.
J'ai reçu plusieurs coups de poing et de pied, et j'ai été traité de sarrasin, terme de mépris dans le langage des ouvriers de notre corporation , Gaz. des Trib. 6 juill. 1876, p. 665, 1re col.
1Blé sarrasin ou blé noir, polygonum fagopyrum, L. 2S. m. Du sarrasin. Septembre doux et bénin mûrit le bon sarrasin, Dicton normand.
Ceux [les pays] où il y a beaucoup de bois, de plaines, de sarrasin, de sainfoin, de luzerne sont les plus favorables aux abeilles , GENLIS , Maison rust. t. I, p. 365, dans POUGENS Le sarrasin de Tartarie, polygonum tartaricum, L. est un peu plus rustique que l'autre, et donne une farine inférieure. Les grains du sarrasin. La bouillie de sarrasin. La galette de sarrasin.
XVIe s.
Le sarrazin qui nous est venu depuis soixante ans, Contes d'Eutrapel, dans LE HÉRICHER, Flore pop. de Norm. p. 83. Le millet sarrazin en est une autre espece ; c'est celui qu'en France l'on appelle bucail ; il a la paille rouge, bas enjambé, le tige branchu, le grain noir, fait à angles, la farine en dedans fort blanche , O. DE SERRES , 110
Sarrasin 1 ; ital. grano saraceno. La première mention que M. Delisle ait trouvée de cette plante est de 1460 : Super decima frumentorum sarracenorum. 2. SARRASIN. Ajoutez : 2Sarrasin-seigle, variété de sarrasin servant de fourrage. Le sarrasin-seigle a été signalé l'année dernière comme se cultivant dans le département de l'Orne.... le grain lui-même est beaucoup plus allongé, plus plein et moins anguleux que celui du sarrasin de Tartarie ; il est d'un gris blond qui, avec sa forme allongée, lui donne une certaine ressemblance avec du seigle ; c'est de là probablement que lui vient son nom, Extr. de l'Alman. du bon jardinier, dans Journ. offic. 5 mai 1876, p. 3096, 3e col. Terme de métallurgie. Mélange de scories, de cendres et de menu charbon que le vent projette, et qui s'attache aux parois des feux d'affinerie.