SARDOINE

Prononciation : sar-doi-n'
Nature : s. f.

Quartz-agate d'une couleur brune dans une nuance orangée.
La sardoine ne diffère de la cornaline que par sa couleur, qui n'est pas d'un rouge pur, mais d'un rouge orangé et plus ou moins mêlé de jaune , BUFF. , Min. t. VI, p. 310
La sardoine est très anciennement connue ; Mithridate avait, dit-on, ramassé quatre mille échantillons de cette pierre , BUFF. , ib.
XIIe s.
Dirai-je : tant comme une jame [gemme, perle] Vaut de pailes et de sardines Vaut la contesse de reïnes ? , CHRESTIEN DE TROIES , dans HOLLAND, Chrestien von Troies, p. 10
XIIIe s.
Jagonces, safirs, calcedoines, Esmeraudes, bonnes sardoines , Romancero, p. 59
Provenç. sardoyne, sardonic, sardina ; anc. catal. sardenia ; espagn. sardonix ; ital. sardonico ; du lat. sardonyx, qui vient du grec, sarde, de Sardaigne, et du grec, ongle : pierre à aspect corné et poli comme l'ongle (voy. ONGLE).