SARDINE

Prononciation : sar-di-n'
Nature : s. f.

Nom sous lequel on désigne dans l'ouest de la France la clupea sardina, G. Cuvier, dite royan à Bordeaux, cradeau dans nos départements du nord, et galice en Gascogne.
Les sardines sont ailleurs l'aliment du peuple ; celles que nous prenons aux environs de Phalère, mériteraient d'être servies à la table des dieux, surtout quand on ne les laisse qu'un instant dans l'huile bouillante , BARTHÉL. , Anach. ch. 25 Grande sardine, nom qu'on donne, dans l'île de France, au clupanodon. À Cayenne, nom de l'odontognathe aiguillonné, malacoptérygiens abdominaux.
XIVe s.
Sardines effondrées, cuites en eaue et mengées à la moustarde , Ménagier, II, 5
Lat. sardina ; dimin du grec, sorte de thon (voy. SARDE 1). SARDINE. Ajoutez : 2Sardine de dérive, la grosse sardine.
La sardine de dérive, autrement dite la grosse sardine, vient de faire son apparition dans la baie de Douarnenez , le Temps, 24 fév. 1877, 3e page, 1re col. Fig. et populairement. Galons de caporal, de brigadier.
Deux gendarmes, un beau dimanche, Chevauchaient le long d'un sentier ; L'un portait la sardine blanche, L'autre le jaune baudrier , NADAUD , Pandore.