SAPIDE

Prononciation : sa-pi-d'
Nature : adj.

Qui a de la saveur.
Si le goût physique a des préférences, de manière que ce qui est sapide pour un palais est insipide pour un autre , DUCLOS , Oeuv. t. X, p. 103
Il n'y aurait point de goût sans salive pour dissoudre les corps sapides , SENNEBIER , Ess. art. d'obs. t. I, p. 194, dans POUGENS
Tous les sels insolubles dans l'eau sont insipides ; ceux qui s'y dissolvent sont plus ou moins sapides , THENARD , Traité de chim. t. II, p. 288, dans POUGENS
Sapide n'est dans le Dictionnaire de l'Académie qu'à partir de l'édition de 1835. Lat. sapidus, qui avait donné sade à l'ancienne langue (voy. SAVEUR).