SANTON

Prononciation : san-ton
Nature : s. m.

1Sorte de moine mahométan.
La façon de vivre des santons est toute contraire à celle des derviches ; il semble qu'ils fassent une profession particulière d'être d'autant plus sales et négligés que les autres sont polis , les Voyages du sieur du Loir, Paris, 1654, p. 157
2En Algérie, petite chapelle ou monument contenant le tombeau d'un santon. XVIe s.
Hypocrites, patenostriers, chattemittes, santorons, cagotz, hermites , RAB. , IV, 64
Les hermites et sanctorons des Turcs , LE LOYER , Discours et histoire des spectres, Paris, 1605, p. 804
Les saintons.... et autres, comme religieux et penitens , les Voyages du sieur de Villamont, III, 9 (1604)
Espagn. santon, santon, hypocrite, de santo, saint.