SANGUINE

Prononciation : san-ghi-n'
Nature : s. f.

1Minerai de fer, qui est un peroxyde de ce métal, dit aussi hématite rouge, qu'on emploie pour polir certains métaux et dont on fait des crayons servant à tracer des lignes rouges. Lesdites empreintes seront appliquées avec de l'huile et du noir de fumée, à l'exception des batistes, dont les marques seront appliquées avec de l'huile et de la sanguine pulvérisée, Lett. pat. 9 août 1781, Flandre et Hainaut. 2Crayon en sanguine, destiné à dessiner rouge.
Outre les dessins dont j'ai parlé, il y en a d'autres à la sanguine et sur papier bleu, qui sont jolis et d'un bon crayon , DIDER. , Salon de 1767, Oeuv. t. XV, p. 24, dans POUGENS
3Sorte de pierre précieuse couleur de sang. 4Voy. SANGUIGNON. XVIe s.
...Les peintres en font des crayons. Il y a une autre espece de sanguine qui est fort dure... aucuns ont fait tailler desdites pierres pour se servir à brunir ou pollir l'or et autres choses , PALISSY , 351
Sanguin. La sanguine était aussi une étoffe de couleur rouge.