SALVATION

Prononciation : sal-va-sion
Nature : s. f.

1Action de procurer le salut spirituel.
Pour combattre cette opinion de la salvation des gentils moyennant l'assistance de la grâce , LA MOTHE LE VAYER , Vertu des païens, I, État de la loi.
2S. f. pl. Terme d'ancienne pratique. Ecritures d'avocat, qui servaient de réponse aux objections de la partie adverse. Salvations de témoins, réponses qu'on faisait aux reproches formés contre des témoins. XIIe s.
Toutes vos ames [que Dieu] mete à salvation , Ronc. p. 98
XVe s.
Nous n'y veons autre salvation pour vous , FROISS. , II, III, 29
XVIe s.
Car c'est le jour d'heureuse destinée Qui à Satan prepare affliction, Et aux mortels seure salvation , MAROT , IV, 151
Provenç. et espagn. salvacion ; ital. salvazione ; du lat. salvationem, de salvare, sauver.