SALUEUR

Prononciation : sa-lu-eur
Nature : s. m.

Celui qui salue. XVIe s.
On lui attitroit des salueurs qui lui faisoient de grandes reverences et barettades , DESPER. , Contes, XXIX.
SALUEUR. - HIST. XVIe s. Ajoutez :
Un de ces gentils de Sainte-Catherine [bateleurs qui prétendent résister à l'action du feu] qu'on nomme autrement salueurs, fut entré en un four allumé, si tost que le four fut fermé sur luy, il fut reduit en cendre , BAUDON , Trois livres des charmes, Paris, 1583, p. 276