SALAISON

Prononciation : sa-lê-zon
Nature : s. f.

1Action de saler les viandes ou autres provisions pour les conserver. La salaison du porc, du beurre. Il faut prendre vos mesures de bonne heure pour faire faire les salaisons des chairs dans les mois de septembre et octobre, qui est la saison la plus propre pour les faire bonnes, Colbert à Jaquier, 7 juin 1670, dans JAL. Fig.
On savait qu'elle [Mme de Sévigné] se passait bien des choses en causant ; il se voit maintenant qu'elle se les passait en écrivant aussi ; les preuves de ces libertés et de ces salaisons de langage sont des plus significatives , STE-BEUVE , le Constitut. 16 déc. 1861
2Viande salée, poisson salé pour l'alimentation. Vivre de salaisons.
Ils [les Athéniens] aimaient beaucoup les salaisons ; et, pour récompenser un certain Chaeréphile, excellent charcutier, ils donnèrent à ses fils le rang de citoyen , LEVESQUE , Instit. Mém. scienc. mor. et pol. t. IV, p. 127
Saler.