salegre

Prononciation : sa-lè-gr'
Nature : s. m.

1Masse saline qui s'attache au fond des poêles, pendant la cuisson du sel.
Défense à tous salpêtriers et verriers [de retirer le sel des chaudières].... et, sur les mêmes peines, de faire aucune vente desdits sels, ni de faire aucun salègre , Bail Gautier, 6 mars 1660 Pierres provenant d'une exploitation de sel gemme, que certains fermiers suspendent dans les étables pour les faire lécher par les boeufs ou les moutons.
2Sorte de pâtée qu'on donne aux serins, et qui se fait en écrasant de la graine de millet, d'alpiste et de chènevis, mêlée avec un peu de sel et pétrie avec un peu de terre grasse.