SAISI, IE

Prononciation : sé-zi, zie
Nature : part. passé.

1Pris par une étreinte vigoureuse ou subite. Le voleur saisi au moment où il s'échappait.
Eh bien ! Valérius, Ils sont saisis sans doute ? ils sont au moins connus ? , VOLT. , Brutus, V, 3
2Retenu par acte de saisie. Ses meubles sont saisis. La partie saisie.
Ma plume se refuse au détail de ce que le public de Buenos-Ayres prétendait avoir été trouvé dans les papiers saisis aux Jésuites , BOUGAINVILLE , Voy. t. I, p. 201 Tiers saisi, celui entre les mains duquel on a fait une saisie-arrêt, une opposition. Substantivement. Le saisi, le débiteur sur lequel on a fait une saisie. Le saisi et le saisissant.
3Muni, nanti. Le voleur a été trouvé saisi du vol.
....Le greffe tient bon, Quand une fois il est saisi des choses , LA FONT. , Or.
4Saisi d'une affaire, qui a à décider cette affaire.
Le pape, saisi de l'affaire, envoya en France un légat, le cardinal Ives.... , BRIAL , Instit. Mém. inscr. et belles-lett. t. VI, p. 580
Lorsque les saints entraient en séance à Westminster, ils récitaient des prières, cherchaient le Seigneur des journées entières, et expliquaient l'Écriture : cela fait, ils s'occupaient des affaires dont ils se croyaient saisis , CHATEAUBR. , Stuarts, Protectorat.
5Qui s'est emparé de.
Aufide, Des portes du palais saisi pour ce perfide, En fait votre prison, et lui répond de vous , CORN. , Sertor. V, 3
6Fig. Qui est captivé, dominé par quelque chose.
Vous m'en voyez moi-même, en cet heureux moment, Saisi d'horreur, de joie et de ravissement , RAC. , Iph. V, 6
J'avais tantôt rempli d'amertume et de fiel Son coeur, déjà saisi des menaces du ciel , RAC. , Athal. III, 3
Je me sentis saisi de respect et de honte, quand j'approchai de ces vieillards , FÉN. , Tél. V Il se dit d'une maladie en un sens analogue.
Si j'ai jamais eu un moment de désespoir dans ma vie, je crois que ce fut celui où, saisi d'une fièvre violente, je sentis que mes idées se brouillaient , CHATEAUBR. , Itin. 1re part.
7Frappé subitement d'une vive émotion.
Le roi [Louis XI].... fit arrêter le duc de Nemours à Carlat ; la duchesse, qui était en couche, en fut si saisie qu'elle en mou rut , DUCLOS , Oeuvr. t. III, p. 170
Jacquaut s'en aperçut, et voilà son petit coeur saisi de douleur et de crainte , MARMONTEL , Cont. mor. Mauv. mère. Absolument.
Ce pauvre doyen pénétré de douleur, le coeur saisi, disant la messe pour ce frère que voilà dans l'église.... tout mort dans ce cercueil , SÉV. , 4 janv. 1690
À la vue de tant d'objets funèbres la nature se trouve saisie , FLÉCH. , Mme d'Aiguillon.
Amazan ne put parler, il était trop saisi, trop en fureur , VOLT. , Babylone, 11
En disant ainsi, le bon vieillard était tout saisi, ses yeux paternels se remplissaient de larmes , J. J. ROUSS. , Lév. d'Éphr. I