SAINFOIN

Prononciation : sin-foin
Nature : s. m.

Nom d'un genre de la famille des légumineuses dans lequel on distingue le sainfoin cultivé, dit vulgairement sainfoin et esparcette.
Onobrychis vient des mots grecs âne et je crie ; on dit que le sainfoin fait braire les ânes qui en mangent , TOURNEFORT , Elém. de botan. t. II, p. 327, dans POUGENS
Un sillon de vigne qui est le long d'un champ de sainfoin ou de pois est souvent tout perdu de la gelée, lorsque le reste de la vigne est très sain , BUFF. , Expér. sur les végét. 4e mém. Le sainfoin d'Espagne, hedysarum coronarium, L.
XVIe s.
L'herbe appellée en France sain-foin, en Italie herba medica, en Provence et Languedoc luzerne. De l'excessive louange qu'on a donné à ceste plante, à cause de sa vertu medecinale et engraissante le bestail qui s'en paist, vient ce mot de sain , O. DE SERRES , 270
Les racines pourries par abondance d'eau produiront une luzerne bastarde, que la plus part tient estre le vrai treffle ou triollet des prés : dont à telle occasion le sain-foin est par aucuns appellé grand-trefle, et par autres, foin-de-Bourgongne, pour ce qu'en ceste province-là telle plante a esté cogneue dès long-temps , O. DE SERRES , 274
Sain, et foin, d'après O. de Serres ; ce qui paraît véritable. Cependant Scheler y voit saint foin, à cause que les Allemands le nomment Heilig-heu ; et Cotgrave écrit sainct-foin.