sagacite

Prononciation : sa-ga-si-té
Nature : s. f.

1Au sens latin et propre, qui n'est plus usité, finesse de l'odorat.
Ce qui avait trompé la sagacité des chiens ne trompa pas la vigilance des oies , LE P. CATROU , dans DESFONTAINES
2Subtilité de l'esprit, comparée à la subtilité de l'odorat.
On lui voyait une sagacité de sentiment prompte, subite et naïve , MARIV. , Marianne, part. V
Une sagacité qui lui découvrait mille différences où les autres hommes ne voient rien que d'uniforme , VOLT. , Zadig, 3
La pénétration voit, et la sagacité va jusqu'à prévoir , DUCLOS , Consid. moeurs, 13
À la sagacité de l'esprit appartient la finesse ; à la sagacité de l'âme appartient la délicatesse des sentiments et de l'expression , MARMONTEL , Oeuv. t. VI, p. 392
Les sauvages ont une pénétration et une sagacité qui étonnent tout homme qui ne sait pas combien nos arts et nos méthodes ont rendu notre esprit paresseux , RAYNAL , Hist. phil. XV, 4
Ce mot paraît s'être introduit dans la langue au XVIIe siècle. Bouhours, en 1685, le déclare encore peu usité. Provenç. sagacitat ; espagn. sagacidad ; ital. sagacità ; du latin sagacitatem, de sagax, sagace