SABLONNEUX, EUSE

Prononciation : sa-blo-neû, neû-z'
Nature : adj.

1Où il y a beaucoup de sable.
Dans un chemin montant, sablonneux, malaisé , LA FONT. , Fabl. VII, 9
La Mecque.... est dans un terrain si sablonneux et si ingrat, qu'il n'y a pas d'apparence qu'elle ait été fondée avant les villes qu'on éleva près des fleuves dans les contrées fertiles , VOLT. , Moeurs, Introd.
L'Indostan, si l'on en excepte un petit nombre de lieux ingrats et sablonneux, est encore le pays le plus fertile du monde , RAYNAL , Hist. phil. I, 7
2Se dit des fruits pierreux. XIIIe s.
Les orges qi crescent en terre sablenose , Bibl. des chartes, 4e série, t. II, p. 140
XVe s.
....Et vinrent en une belle place sabloneuse par dedans le clos de Betances, où les armes se devoient faire , FROISS. , II, III, 59
XVIe s.
Les solitudes et les contrées sablonneuses et inhabitables , MONT. , II, 193
Sablon. Bas-lat. sablonosus, Mss. d'Oribase, Bibl. imp. (VIIe siècle).