sevices

Prononciation : sé-vi-s'
Nature : s. m. pl.

Terme de palais. Mauvais traitement d'un époux envers l'autre, d'un père ou d'une mère envers leurs enfants, d'un maître envers ses serviteurs, et qui peuvent aller jusqu'aux coups.
Les époux pourront réciproquement demander le divorce pour excès, sévices et injures graves de l'un d'eux envers l'autre , Code civ. art. 231
Lat. saevitia, cruauté, de saevire (voy. SÉVIR 1). SÉVICES. Ajoutez : - HIST. XIVe s.
Ycelui orfevre a confessé avoir batu d'un trousseau de clefs telement ledit filz apelé Jehannin, qu'il lui avoit fait une plaie et deux boces en la teste ; nous avons dit que en ce a eu sevice commis en la personne dudit filz par ledit orfevre , Bibl. des ch. 1874, XXXV, p. 491