seriosite

Prononciation : sé-ri-ô-zi-té
Nature : s. f.

Caractère de ce qui est sérieux.
Ne vous ayant rien écrit qui ne sorte d'un coeur plein et d'une âme persuadée, je réponds dans une grande sériosité ou aux railleries ou aux civilités de votre lettre , BALZ. , liv. XII, lett. 18
Donnez-vous bien garde de douter de la sériosité de mes paroles , BALZ. , liv. IX, lett. 3
Sériosité : puisque ce mot a déjà tant fait que de naître.... il ne lui faut plus qu'un peu de temps, joint à la nécessité et à la commodité qu'il y aura d'en user, pour l'établir tout à fait ; déjà un de nos plus fameux écrivains [Balzac] s'en est servi dans son nouveau recueil de lettres ; j'ai vu exactitude aussi reculé que sériosité , VAUGEL. , Rem. t. I, p. 435, dans POUGENS
Sérieux. Ce mot, qui a été recommandé par Marg. Buffet et par Chifflet, n'a pas pris ; cependant il mérite de prendre.