senile

Prononciation : sé-ni-l'
Nature : adj.

Qui a rapport à la vieillesse. Démence sénile. Gangrène sénile.
Dans l'existence prolongée de l'homme et des animaux naît peu à peu la cause de la mort sénile et naturelle, dont la lenteur des mouvements est la source nécessaire, et dont un symptôme précurseur est la surabondance et la déviation du phosphate calcaire , FOURCROY , Conn. chim. t. X, p. 405
Dans la mort sénile, le malade n'éprouve que cette difficulté d'être dont le sentiment fut, en quelque sorte, la seule agonie de Fontenelle , CABANIS , Instit. Mém. sc. mor. et pol. t. II, p. 160
XVIe s.
Un laboureur, perceant de son coultre profondement la terre, en voit sourdre Tages, demi-dieu d'un visage enfantin, mais de senile prudence , MONT. , I, 45
Provenç. et espagn. senil ; ital. senile ; du lat. senilis, de senex, vieillard ; comparez le goth. sinista, le plus vieux, et le gaél. sean, vieux.