ROULEAU

Prononciation : rou-lô
Nature : s. m.

1Cylindre dont l'axe est beaucoup plus long que le diamètre, et considéré comme pouvant rouler. Un rouleau de louis.
Là-dessus M. de Solre prend un grand rouleau, et, se faisant aider à le dérouler, l'étend tout le long de la chambre et lui fait voir [à M. de Chauvry] qu'il remontait et finissait deux de ses branches par des têtes couronnées , SÉV. , 504
Au lieu de mettre sur une carte au pharaon cent setiers de blé, cent boeufs, mille moutons et deux cents sacs d'avoine, je joue des rouleaux d'or qui représentent ces denrées dégoûtantes , VOLT. , l'Homme aux 40 écus, Désastre
Le poëte arrive.... un rouleau sous le bras , DIDER. , S. Térence. Fig. Être au bout de son rouleau, avoir épuisé tous ses arguments ; être à bout de ressources.
2Se dit d'une longueur de huit mètres de papier de tenture roulé sur lui-même. Ce papier coûte tant le rouleau. 3Se dit des manuscrits anciens, qui étaient formés d'une longue bande de parchemin ou de papier roulée sur un cylindre d'ivoire ou de bois. Terme du moyen âge. Rouleaux des morts (rotuli mortuorum), rouleaux de parchemin par lesquels les communautés religieuses avaient l'habitude de communiquer la mort de leurs membres et de leurs bienfaiteurs à un grand nombre d'églises et spécialement aux maisons avec lesquelles elles avaient conclu des associations spirituelles. 4Anciennement, nom donné au ruban de fil. 5Terme d'architecture. Enroulement, volute des modillons et des consoles. 6Bande à demi-roulée, qui sort de la bouche des figures, ou qui entoure leur tête, dans certains tableaux du moyen âge, et sur laquelle on lit le nom du personnage ou les paroles qu'il est censé prononcer. 7Terme de numismatique. Petit cylindre que l'on voit, sur les médailles, dans la main des empereurs et des consuls du Bas-Empire, à partir d'Anastase. 8Un rouleau d'orgeat, de sirop de guimauve, etc. une fiole cylindrique contenant du sirop d'orgeat, de guimauve, etc. 9Cylindre de bois, de pierre, etc. servant à divers usages. Bâton tourné dont les pâtissiers se servent pour étendre la pâte. Morceau de bois tourné sur lequel on enroule une carte de géographie. 10Terme d'imprimerie. Cylindre qui sert à étendre l'encre sur les formes. 11Instrument agricole composé d'un cylindre en bois, en pierre ou en fonte, uni ou armé de pointes et d'un timon et d'un axe destinés à le mettre en mouvement ; instrument qui sert tantôt à briser les mottes, tantôt à tasser la terre ou même à battre les grains. 12Pièce de bois cylindrique qu'on place sous un corps pesant pour aider à son déplacement. Transporter un bloc de marbre à l'aide de rouleaux. 13Terme de charpente. Rouleau sans fin, espèce de machine fonctionnant au moyen de leviers. 14Terme de couvreur. Coussinet. 15Masse de terre à potier maniée en cylindre. 16Espèce de console d'or ou d'argent, qu'on met dans le corps des bagues 17Ensouple du métier de l'ourdisseur. 18Rouleau de plomb, table de plomb roulée sur elle-même. 19Terme de manufacture de tabac. Synonyme de rôle, n° 1. Vente et distribution du tabac en feuille, corde, rouleau, parfumé et non parfumé, Arrêt du conseil, 29 juin 1680. 20Partie du corps d'un arbre destinée à être débitée en planches, dite aussi tronce, roule, bille, billon.
....En rouleaux pour être débités par les scieurs de long , DRALET , Traité des forêts d'arbres résin. p. 203
21S'est dit des coquillages qu'on nomme aujourd'hui volutes. 22Genre de serpents. XVe s.
À ung charretier qui fut envoyé courant avecques une charrete au Plesseys querir des roulleaux, pour charroier la cage.... , Bibl. des chartes, 3e série, t. IV, p. 393
Un roolleau d'argent doré pour eschauffer mains , DE LABORDE , Ém. p. 487
XVIe s.
Ce petit rouleau de parchemin s'appelle aussi bien scytale comme le rouleau de bois , AMYOT , Lysand. 36
Diminutif de role ou roulle (voy. RÔLE) ; wallon, rôlai ; Berry, roleau, roliau.