ROND

Prononciation : ron ; le d ne se prononce pas et ne se lie pas ; au pluriel, l's se lie : des ron-z agréables
Nature : s. m.

1Figure circulaire.
Depuis que je l'ai vu, trois quarts d'heure durant, cracher dans un puits pour faire des ronds, je n'ai pu prendre bonne opinion de lui , MOL. , Mis. V, 4
Il compte des plafonds les ronds et les ovales , BOILEAU , Art p. I
Il y avait un homme [Pascal] qui, à douze ans, avec des barres et des ronds, avait créé les mathématiques , CHATEAUB. , Génie, III, II, 6 Périmètre circulaire.
[Il] Doit bientôt conquérir tout le rond de la terre , TRISTAN , Panthée, III, 8
2Rond d'eau, grand bassin rond rempli d'eau et servant quelquefois de décharge ou de réservoir.
Les lieux que j'ai dépeints, le canal, le rond d'eau, Parterres d'un dessin agréable et nouveau , LA FONT. , Psyché, I, p. 104
3Rond de serviette, anneau de diverse matière, dans laquelle on passe sa serviette repliée après avoir mangé. 4Terme de danse. Rond de jambe, mouvement de la jambe décrivant un demi-cercle. 5Rond de plomb, grande plaque de plomb, pour maintenir un chapeau en état. Rond de cuir, bourrelet de cuir à la jonction de deux tuyaux. 6Terme de marine. Courbure extérieure que l'on donne à certaines voiles. 7Terme de treillageur. Petit cercle de bois de fente. 8Demi-rond, couteau demi-circulaire à l'usage des corroyeurs, pour décrotter les peaux. 9Terme de vétérinaire. Être mis au rond, se dit, chez le boeuf, du bord supérieur des incisives caduques, quand elles forment une courbe régulière. 10Quart de rond, voy. QUART 2, n° 16. 11En rond, loc. adverb. Circulairement.
Vous ne couperez point vos cheveux en rond, et vous ne raserez point votre barbe , SACI , Bible, Lévit. XIX, 27
Mais, pour mieux l'écouter, il faut s'asseoir en rond , TH. CORN. , Berger extrav. II, 5
Nous vîmes à la porte d'un beau château des paysans de l'un et l'autre sexe qui dansaient en rond et se réjouissaient , LESAGE , Gil Bl. VI, 3
Les rois boiront Tous en rond ; Les lauriers serviront D'échalas à nos vignes , BÉRANG. , Grande orgie. Voler en rond, se dit du faucon quand il tourne autour de sa proie.
XIIIe s.
Boucle, mordant, reons [boutons] touz dorés , DU CANGE , rota.
XVIe s.
S'estans toutes ces dames arrangées en rond à l'entour d'elle [Valeria] , AMYOT , Cor. 53
La ville est comme en ovalle, circuie d'une mauvaise muraille, qui n'a que huict meschantes tours en tout son rond , D'AUB. , Hist. II, 54
Le ciel ravy, qui si belle la voit, Roses et liz et guirlandes pleuvoit Tout au rond d'elle au milieu de la place , RONS. , 60
Manier de pié coy, en rond ou en carriere, Ce cheval ombrageux.... , R. BELLEAU , Oeuv. p. 93, dans LACURNE
Abelard avait le rond et accomplissement de toutes sciences , PASQUIER , Recherch. VI, p. 519, dans LACURNE
Je suis tout saoul, je danserois bien un rond , COTGRAVE ,
Rond 1. 2. ROND. Ajoutez : 1Rond des pinières, maladie des arbres résineux. Enquête sur les diverses maladies des arbres résineux et en particulier sur le rond des pinières, Société des agriculteurs de France, section de sylviculture, in-8°, Paris, imp. Donnaud. L'écriture ronde a été introduite dans l'imprimerie vers 1640, Manuel de typographie, Imprimerie, 1re part. p. 65, Encyclopédie Roret.