ROMANCER

Prononciation : ro-man-sé ; le c prend une cédille devant a et o
Nature : v. a.

Mettre en récit de roman, en forme de roman.
D'Urfé, comme presque tous les romanciers, avait mis dans son roman les personnages de sa connaissance, et s'y était mis lui-même et les aventures de sa jeunesse ; mais tout cela était combiné, déguisé et romancé de telle sorte que lui seul pouvait servir de guide dans ce labyrinthe , STE-BEUVE , dans le Dict. de DOCHEZ.
XIVe s.
Roumancer , DU CANGE , romanizare.
Romance 1 ; provenç. romansar ; espag. romancear ; ital. romanzeggiare. ROMANCER. Ajoutez : - REM. On pourrait croire d'après la citation rapportée dans le Dictionnaire que ce verbe est dû à Sainte-Beuve. Le fait est qu'il remonte à Patru Toutes les histoires de l'Astrée ont un fondement véritable, mais l'auteur les a toutes romancées, si j'ose user de ce mot, PATRU, Oeuvres diverses, t. II, dans ses Éclaircissements sur l'ouvrage de d'Urfé (note communiquée par M. Berthoud, de Gingins).